J 140

K057

Et nous voilà repartis pour Kampala, et comme souvent nous faisons quelques emplettes en route. Aujourd’hui ce sont des sacs de charbon, qui sont huit fois moins cher ici qu’à la capitale.

Encore faut-il savoir les choisir, m’explique mon chauffeur, car la qualité dépend beaucoup du bois utilisé, et si tous les sacs se ressemblent, tous n’ont pas le même contenu. Les palabres prennent donc un bon moment, jusqu’à ce qu’on finisse par charger sous le regard pépère des vaches, et non sans difficulté… mais les gars ont plus d’un tour dans leurs sacs !



Pensées pour Paris

Kunduz

…et tous les autres